Trek Kanchenjunga et camp base de Makalu

Trek camp de base du Kanchenjunga | Trek camp de base du Makalu | Randonnée camp de base du Kanchejunga| Randonnée camp de base de Makalu

Le trek du camp de base du Kanchenjunga et du camp de base du Makalu est l'un des treks les moins fréquentés, une région hors du temps. Situées à l'est du Népal, au cœur de la région orientale de l'Himalaya népalais, ces régions sont assez sauvages.

Le trek du Kanchenjunga et du camp de base du Makalu est l'un des sentiers battus de randonnée, ouvert en 1988 dans la partie orientale du Népal. L'itinéraire du camp de base du Makalu vous emmène dans la vallée d'Arun pendant quelques jours avant d'atteindre le camp de base du Makalu. Cet itinéraire traverse de très beaux villages comme Shedua et Num avant d'arriver au camp de base du Makalu. Cette région est très sauvage et isolée, donc le trek se fait uniquement en camping. Cependant, la beauté naturelle de la région, avec sa flore et sa faune, en fait une expérience inoubliable.

Condition physique requise pour accéder au trek du Kanchenjunga

Pratiquer la randonnée en montagne dans l'Himalaya, progresser en haute altitude, requiert une excellente forme physique pour parcourir 5 à 8 heures de marche par jour. Franchir des cols en altitude ne devrait poser aucun problème technique aux trekkeurs. Chaque jour, le parcours est étudié afin de permettre la découverte de la région tout en ménageant du temps... et du souffle... pour vivre pleinement les rencontres avec les différentes ethnies népalaises.

Nos itinéraires sont calculés en fonction du niveau de difficulté et du temps de marche à respecter chaque jour. Les programmes présentés correspondent à des itinéraires possibles qui peuvent évoluer d'une année sur l'autre en fonction de certains critères, tels que la disponibilité d'eau à l'emplacement prévu pour le campement ou d'autres circonstances particulières qui pourraient nécessiter une révision du trajet à effectuer.

Peuplades et Ethnies de la région du Kanchenjunga

La région du Kanchanjunga abrite de nombreux groupes ethniques comme les Sherpa, d’origine tibéto-mongole, qui vivent dans les zones les plus hautes, les populations les plus nombreuses comme les Rai et les Limbu, collectivement dénommés Kirant occupent les collines (leurs traditions et pratiques spirituelles sont originales) et d’autres habitants  Brahmin, Chhettri, Sunuwar et Tamang plutôt installés dans les vallées.

Climat de la région du Kanchenjunga

La mousson règne au Népal de la mi-juin à la fin septembre. Cependant, l’Est du Népal pâtit d’une saison des pluies plus longue à cause de l’arrivée en avance et du départ en retard de la mousson. La saison la plus recherchée est l’automne, d’octobre à novembre, après que les puisaient nettoyé les ciels et que les prévisions métrologiques’ améliorent pour favoriser les treks. Le printemps, de mars à mai, est également recherché par les trekkeurs, les collines se couvrent de rhododendrons en fleur de 1500 à 3000m d’altitude, plus exactement de différentes variétés de rhododendrons. L’hiver est à proscrire à cause du froid, de l’inconfort en haute altitude, et de la menace de trouver de hauts cols bloqués par la neige…

Température de la région du Kanchejunga

Selon la saison, dans des conditions normales, la température évolue en fonction de l’altitude : en général 6.4ºC à 1000pieds (convertir en mètre) (3.5ºF/1000fit)(qu’est-ce que ça veut dire ?).Le paysage influence les températures, en particulier selon les versants. La face Nord reçoit les rayons du soleil et cependant, s’avère plus froide, couverte de végétation qui crée de l’ombre, tout ceci joint à la présence de rivières et de plans d’eau qui refroidissent également l’atmosphère. Cependant en termes de température de 1200 à 2500m, les mois d’octobre et novembre sont généralement beaux et ensoleillés. Il fait assez bon la nuit dans les vallées (12/15ºC) et pendant le jour les maxima sont de 25/26ºC. Au-dessus de 3000m, les températures décroissent. À 5000m, on passe de -10ºC (de nuit) à 12/13ºC (de jour).

Le printemps, de mars à avril, entre 1200 et 2500m, il fait plutôt sec et doux, les collines sont recouvertes de rhododendrons dans les régions des Annapurna, Manaslu, Dhaulagiri et Langtang. Le ciel est clair le matin,  avec un peu de vent, et de rares averses d’orage durant les après-midi. Les températures évoluent de 15/20º C pendant la nuit jusqu’à des maxima de28/32ºC le jour. Au-dessus de 3000m, les températuresdécroissent.À5000m, on passe de -5ºC (de nuit) à15/16ºC (de jour).L’hiver, de décembre à février, il fait sec avec de rares pluies, la température a viré au froid et il gèle en haute altitude, de plus, les cols risquent d’être trop enneigés pour être franchis.

L'accès du trek au Kanchenjunga

Le trek du Kanchanjunga commence généralement par un vol de Kathmandou vers Tapljung pour gagner l’extrème Est du Népalou un vol vers Bhadrapurou Biratnagar (Sud-Est du Népal). Si l’on choisit la 2ème option, il reste à parcourir environ 215km pour gagner la magnifique colline de Ilam (le premier “jardin” de thé du Népal) et contempler au passage de spectaculaires vues sur les vallées. Il est possible de s’arrêter à Taplejungpour la nuit, tout dépendra du temps, ou de continuer car, c’est à Taplejung que démarre le trek du Kanchanjunga.

Formalités pour le trek du Kanchenjunga

Les touristes doivent payer une taxe d’entrée du parc du Kanchenjunga

En revanche, la région du Kanchanjunga constitue une zone réservée dont l’accès est soumis à une législation particulière : les étrangers doivent obtenir un permis spécial de trek délivré par l’Office d’Immigration à Kathmandou. Il est obligatoire de demander ce permis pour au moins 2 personnes à la fois. Si vous êtes seul (e), Yatri Trekking vous inscrira sur la liste d’une demande groupée, pour autant vous serez libre et indépendant(e) du groupe où votre nom figurera : vous resterez en lien direct avec l’agence Yatri Trekking et votre guide particulier. Ce n’est qu’une formalité. Une autre possibilité consiste à demander 2 permis : un pour vous et un autre pour une personne fantôme.

5Visites