Visa et formalités obligatoires

VISA ET FORMALITÉS OBLIGATOIRES

1-Visa et permis de voyager

Avant d’entrer au Tibet, vous devez vous munir, impérativement, d’un visa et d’un permis de voyager.  Le Tibet, sous réglementation chinoise, applique une procédure très stricte pour l’accueil des touristes: il est impossible de circuler au Tibet sans être encadré par un Tour operateur local. Les directives du Gouvernement chinois, imposent le fait que nul touriste ne peut se déplacer, seul, à aucun moment, au Tibet, sans la compagnie d’un guide officiel. Le permis de voyager vous sera remis, par le Tour operateur, dès que vous aurez réservé votre voyage au Tibet. De la même façon, pour ces parcours à vélo, il est obligatoire d’avoir un guide et un chauffeur qui accompagnent le bon déroulement de la course, dans un véhicule support, et ce, tout le temps où nous serons sur le sol tibétain. Jusqu’à aujourd’hui, il n’y a aucune autorisation accordée pour voyager, en solitaire, au Tibet.   

2-Visa d’entrée Chinois à partir de la France

Chaque touriste, désireux de voyager en Chine, doit obtenir au préalable, obligatoirement, un visa d’entrée. Vous pouvez vous le procurer auprès de l’Ambassade de Chine ou du Consulat Chinois, en France, avant votre départ. Il n’y a pas d’autres alternatives, et il faut, obligatoirement, se rendre auprès des services de l’Ambassade ou du Consulat, pour faire la demande de visa et venir le retirer, une fois obtenu. Nous devons avoir communication de ce visa pour procéder à la demande du Permis de voyager dans la Région Autonome du Tibet.

3-Visa d’entrée chinois à partir du Népal

Vous pouvez obtenir un visa d’entrée Chinois à partir du Népal, il est possible de se procurer un Group Tourist Visa qui est valide pour entrer en Chine et au Tibet - exclusivement - à partir du Népal. Si vous avez un visa d’entrée Chinois valide, il sera facile de l’annuler pour obtenir le Group Tourist Visa. Quand on parle de "Group", c’est un euphémisme, on peut l’appliquer à un individuel, en l’insérant dans un groupe déjà constitué, seule contrainte: il faut quitter le Tibétain même temps que le groupe et par le même poste frontière. Dans ce cas, le permis de voyager au Tibet fonctionne comme visa d’entrée chinois.