Trekking Tour du Dhaulagiri

Le trek tour du Dhaulagiri est réservé aux personnes physiquement entraînées, dotées d’une solide expérience de la marche sur glacier. Pour bien vivre ce trek, les vêtements de haute montagne sont indispensables : c’est accomplir une extraordinaire aventure à l’ombre d’une des plus belles montagnes de l’Himalaya. C’est également une merveilleuse opportunité pour vibrer en harmonie ave «  les toits du monde », découvrir la faune et la flore du Népal et rencontrer des membres des ethnies  Magars et Thakali. Après avoir traversé, tout d’abord,  une belle vallée couverte d’une forêt de rhododendrons, puis une forêt de bambous et de conifères, vous arrivez au camp de base de Dhaulagiri. Puis vous progresserez plusieurs jours d’affilée le long de pistes de niveau  haute montagne en franchissant le col « French Pass » (5360m), le col  « Thapa pass » (5200m) pour rejoindre la vallée de Kaligandaki. En chemin, vous pourrez vous arrêter autant qu’il vous plaira pour admirer la chaîne des Himalaya.
Il fait très froid au camp base et au passage des cols, Crampons, piolets et cordes sont nécessaires.

Accès:
De Katmandou à Beni, les 276km de voie rapide, sont ici une bonne initiation à certains paysages que vous traverserez en trek. Au pied des gigantesques massifs de l’Annapurna, Ganesh Himal puis du Manaslu, nous longerons tout d’abord la rivière des rafteurs, la Trishuli. A la sortie de Mugling, nous suivrons la rivière Marshyangdi qui s’incurve au nord ouest vers Pokhara. Nous traversons ville de Pokhara entièrement et il nous reste encore 76km pour arrivée à Beni, point de départ du trek. Au Népal, les infrastructures routières sont été considérablement développées à travers le pays, ce qui facilite l’accès au circuit du Dhaulagiri. Aujourd’hui, les facilités d’accès permettent d’allonger, notre route prolonge Jusqu'à Khamla au delà nous commençons notre trek de tour du Dhaulagiri

Ethnies
La région du Dhaulagiri et Kaligandaki abrite différentes communautés. Les Magar sont des prominent groupe ethnique du côté pour la première partie de Dhaulagiri, du côté vallee de Kaligandaki se trouve l’ethnie Thakali. Aux alentours vivent d’autres groupes comme les Brahmins, Chhetri, Newars et Kami…

Climat
La mousson, sur l’ensemble du Népal, arrive vers la mi-juin et dure jusqu’à la fin du mois de septembre. Le Dolpo, le Mustang, et les zones les plus élevées de Manang et de la vallée de Nar Phu, ne sont pas terres de mousson  car les nuages venant du Sud sont bloqués par la chaîne de l’himalaya. Il est donc tout à fait possible d’organiser des treks pendant l’été dans ces régions qui ne connaissent pas la saison des pluies.

Condition physique
Pratiquer les montagnes de l’Himalaya, progressé en haute altitude, requièrent une excellente forme physique pour venir à bout de 5 à 7 heures de marche par jour. Franchir des cols d’altitude ne doit poser aucune difficulté technique aux trekkeurs sauf ascension des sommets techniques. Chaque jour, le parcours est étudié à la fois pour permettre la découverte de la région et ménager du temps… et du souffle…afin de vivre pleinement les rencontres avec les différentes ethnies népalaises.

Nos itinéraires sont étudiés selon le niveau de difficulté et le temps de marche à observer quotidiennement. Les programmes présentés correspondent à des itinéraires possible pouvant évoluer d’une année sur l’autre selon certains critères comme celui de disposer d’eau à l’emplacement prévu pour le campement ou loge et d’autres circonstances particulières qui nécessitent de repenser le trajet à effectuer.

Températures
Les températures varient selon les saisons. En général entre 1200 et 2500m les mois d’octobre et de novembre sont beaux et ensoleillés. Dans les vallées, les nuits sont fraîches, de 12 à 15ºC, et les journées agréables jusqu’à 25/26ºC. Au-dessus de 3000 m, les températures décroissent progressivement. À partir de 5000m, elles évoluent entre -10ºC, la nuit et 12/13°C, la journée.

Au printemps, vers mars/avril entre 1200 et 2500m, il fait sec, plutôt doux jusqu’à chaud. Les collines sont couvertes de rhododendrons en fleurs dans les régions des Annapurna, Manaslu, Dhaulagiri et Langtang. Le ciel est dégagé le matin avec, généralement, un peu de vent. L’après-midi quelques rares averses orageuses peuvent venir rafraîchir l’atmosphère. Il faut s’attendre à des températures d’environ 15/20ºC, pendant la nuit et des maxima de 28 à 32ºC pendant la journée.  Au-dessus de 3000m, les températures continuent de décroîtront. À partir de 5000m, elles oscillent entre -5ºC la nuit, et 15/16ºC, le jour. En hiver, vers décembre/février, il fait sec, les pluies sont rares, le froid est là, il gèle en altitude et les hauts cols risquent de se retrouver enneigés.

Hébergement
L’hébergement sera de type hôtelier standard (International Guest House) ou hôtel similaire, ou de catégorie supérieure selon votre choix, comme le Lake View Resort ou le Lake Side Retreat à Pokhara. Tous les hébergements sont proposés en chambres doubles. Il est possible de réserver une chambre seule à condition de s’acquitter d’un supplément. Pendant le trek, en basse altitude, l’hébergement sera assuré dans des Lodges ou des Tea houses, en chambre double avec salle-de-bains particulière. À souligner qu’en haute altitude, il sera plus difficile de trouver un hébergement avec salle-de-bains particulière.