Tibet

  • Le seul moyen pour voir, sentir et toucher le Tibet, sa population et sa culture par le voyage sur " le Toit Du Monde." Les mystères cachés de Shangri-La se déplieront comme les montagnes immaculées qui reflètent la beauté des robustes paysagesde, la pureté des rivières et la profondeur des gorges. La plupart des trekkings au Tibet commencent après quelques heures de route de la ville au point départ de trek. Toutes les provisions y compris le matériel de camping comme des tentes pour deux personnes avec les matelas de mousse aussi bien une tente-cuisine, une tente-salle à manger et une tente-WC. Tous les équipements de cuisine seront transportés par camion le plus loin possibles et après ils seront portés sur des yaks (le moyen de transport traditionnel en Himalaya)  

  • Dans la vallée historique de Lhasa vous accueillent d’anciens monastères riches en architecture tibétaine, des forteresses historiques, les lacs tranquilles de couleur turquoise et le charmant peuple tibétain. Après les récits de « Horizons perdus » et la « Cité Interdite » pour les siècles précédents , elle continue à être une cité aux multiples merveilles, les sites les plus visités à Lhasa étant le grand palais Potala, le temple sacré de Jokhang, le monastère de Ganden, le centre médical tibétain etc… On peut encore allonger la liste selon le temps dont vous disposez.

  • Connu de tous temps comme étant le refuge du Seigneur Shiva : le dieu suprême des hindous selon la mythologie hindou, Le Mont Kailash (6714m) est un énorme roc sorti de terre du milieu d’un lac turquoise. La montagne couverte de neige ressemblant à une pyramide trône de façon splendide au milieu du lac sacré de Manasarovar. De tous côtés elle est entourée de vastes étendues de désert de hauts plateaux, à des kilomètres d’un premier signe de végétation ou de vie. On peut accéder au Kailash Manasarovar par des itinéraires classiques, principalement en caravane de trekkeurs ou de pèlerins, souvent avec des bêtes de somme qui portent les provisions pour le voyage.   Les hindous croient que le Mont Kailash représente le Mont Meerut, considéré comme étant le centre de l’univers, tandis que les bouddhistes tibétains, les Bon pos et les Jains portent une foi similaire à la montagne. Les bouddhistes tibétains et les disciples de l’ancienne religion Bon Po le révèrent en tant que le Mont Gang Rinpoche, le nom tibétain qui signifie « bijou des neiges »…

  • Le VTT au Tibet (sur le toit du monde) est une vrai aventure de la ville historique Lhassa, capitale se situé la plus haute altitude du monde entre Katmandou, la capitale du Népal. Ce parcours commence de Lhassa (3607m), vous traverserez six cols avec son magnifique panorama environ 1000kms de long et s'amusant l'admiration de paysages spectaculaires et de cultures riches tibétains. Le voyage s’effectue par le vol trans-Himalayen en provenance de Katmandou. Vous traversez la chaîne principale himalayenne avant de survoler l’imposant plateau tibétain tout en profitant du panorama, à vous en couper le souffle, sur la majestueuse chaîne de montagnes. La vue du haut du ciel sur le Mont Everest et les autres sommets tels que le Langtang (7100m), le Gauri Shankar (7245m), le Melungtse (7100m) le Xixapangma (8201m), le Lhotse (8516m) et le Makalu (8463m), parmi d’autres, est vraiment spectaculaire. Après arrivée à Lhassa, vous vous reposerez pour acclimater. Là vous attirez par le palais du Potala, le temple sacré du Jorkhang, le marché de Barkor et les architectes riches du tibétain. En suite commencer à pédaler…

  • Peuple et Culture La culture tibétaine s’est développée à l’amble de sa religion : le bouddhisme du Vajrayana qui appartient à la mouvance du bouddhisme tantrique. Le pays, coupé du monde très longtemps, a échappé aux influences extérieures et a transmis son patrimoine culturel et religieux de génération en génération sans altération. Le visiteur est tout de suite sensible à la chaleur de l’accueil et au sens de l’hospitalité des Tibétains., quand on lui passe autour du cou la longue écharpe, la Khada, symbole de haute estime et signe de bonne chance. Par tradition, les Tibétains étaient nomades, itinérants de village en village. Leur économie dépendait de l’élevage de troupeaux de moutons et de vaches. Certains, devenus fermiers, cultivaient l’orge et les pommes de terre. Ils confectionnaient leurs vêtements à partir de la laine et des peaux de mouton. Aujourd’hui avec le développement des infrastructures du pays, les Tibétains exportent leurs produits, poursuivent leurs activités agricoles et s’investissent dans le tourisme. Le rituel des “funérailles célestes” Cette coutume exige que le corps soit découpé en morceaux par un religieux et…

  • Lhassa Lhassa est située à 3607 mètres d’altitude.Son nom vient d’un mot tibétain qui signifie crotte de chèvre. On l’appelle également la cité du soleil à cause de son excellent ensoleillement. Deux lieux phares constituent, par leur architecture exceptionnelle, les deux pôles d’attraction de la ville : le palais du Potala et le temple du Jokhang. Le Potala Ce palais est un des rares et des premiers exemples de construction en étages (13 niveaux). Il s’élève sur la colline rouge. et comporte deux palais : le rouge et le blanc. Le palais blanc construit de 1645 à 1648, était la résidence du Dalaï Lama. Le palais rouge, immense bâtisse de plus de 1000 salles et de 10,000 chapelles, accueillait le siège du pouvoir religieux. Les poutres et les piliers sont décorés de fresques qui évoquent de hauts faits religieux ou historiques. Le temple du Jokhang Situé au cœur de Lhassa, le Jokhang est le temple emblématique du Tibet. Son nom même signifie en tibétain, temple bouddhique. C’est sous l’implusion du roi Srong-tsan-gam-po et de la princesse népalaise Bhrikuti, que le…

  • Parcours à vélo Lhasa - Kathmandou LES INFORMATIONS UTILES Avant de vous lancer dans l’aventure, il est nécessaire de passer en revue, un certain nombre de points importants. Tout d’abord, il convient d’être en excellente forme physique et sportive afin de supporter la haute altitude, les conditions climatiques, l’état “fluctuant” des routes et chemin s’empruntés, les trajets assez longs et souvent difficiles. Alors, comment bien préparer votre aventure VTT Tibet-Népal ? Nous nous penchons, avec vous, sur les points cruciaux. À quel moment tenter l’aventure Lhasa-Katmandu à vélo ? Il faut du beau temps et surtout éviter la pluie, donc bannir les mois de mousson, de mai à août. De fait, les pluies sont rares au Tibet, même pendant la mousson, cependant, nous vous conseillons de ne pas prendre de risque à ce niveau. Impossible de pratiquer le VTT, sous la pluie, sur des chemins boueux et glissants. Vous seriez, à chaque instant, sous la menace de chutes, de glissades, de refroidissements, et tout simplement, de tomber malade. Le meilleur moment pour partir à vélo au Tibet, se focalise sur…

  • VISA ET FORMALITÉS OBLIGATOIRES 1-Visa et permis de voyager Avant d’entrer au Tibet, vous devez vous munir, impérativement, d’un visa et d’un permis de voyager.  Le Tibet, sous réglementation chinoise, applique une procédure très stricte pour l’accueil des touristes: il est impossible de circuler au Tibet sans être encadré par un Tour operateur local. Les directives du Gouvernement chinois, imposent le fait que nul touriste ne peut se déplacer, seul, à aucun moment, au Tibet, sans la compagnie d’un guide officiel. Le permis de voyager vous sera remis, par le Tour operateur, dès que vous aurez réservé votre voyage au Tibet. De la même façon, pour ces parcours à vélo, il est obligatoire d’avoir un guide et un chauffeur qui accompagnent le bon déroulement de la course, dans un véhicule support, et ce, tout le temps où nous serons sur le sol tibétain. Jusqu’à aujourd’hui, il n’y a aucune autorisation accordée pour voyager, en solitaire, au Tibet.    2-Visa d’entrée Chinois à partir de la France Chaque touriste, désireux de voyager en Chine, doit obtenir au préalable, obligatoirement, un visa…