Tibet- Site à Visiter

Lhassa

Lhassa est située à 3607 mètres d’altitude.Son nom vient d’un mot tibétain qui signifie crotte de chèvre. On l’appelle également la cité du soleil à cause de son excellent ensoleillement. Deux lieux phares constituent, par leur architecture exceptionnelle, les deux pôles d’attraction de la ville : le palais du Potala et le temple du Jokhang.

Le Potala

Ce palais est un des rares et des premiers exemples de construction en étages (13 niveaux). Il s’élève sur la colline rouge. et comporte deux palais : le rouge et le blanc. Le palais blanc construit de 1645 à 1648, était la résidence du Dalaï Lama. Le palais rouge, immense bâtisse de plus de 1000 salles et de 10,000 chapelles, accueillait le siège du pouvoir religieux. Les poutres et les piliers sont décorés de fresques qui évoquent de hauts faits religieux ou historiques.

Le temple du Jokhang

Situé au cœur de Lhassa, le Jokhang est le temple emblématique du Tibet. Son nom même signifie en tibétain, temple bouddhique. C’est sous l’implusion du roi Srong-tsan-gam-po et de la princesse népalaise Bhrikuti, que le temple fut construit. Plus tard, la princesse Jin-Cheng au moment de célébrer son mariage au Tibet, y déposa les reliques de la princesse Wen-Cheng . Le Jokhang possède une statue de Sakyamuni que les Tibétains considèrent comme ayant été sculptée par Bouddha lui-même.

Monastère de Sera

Au nord, non loin de Lhassa, se trouve le monastère de Sera , construit en 1419 par Saga Yeshes, disciple de Zongkaba, fondateur de l’ordre des Gelug. De nombreux bâtiments s’étagent au pied d’une colline très empierrée.

Monastère de Drepung

Bâti en 1416, destiné à devenir un institut de hautes études bouddhistes, le monastère de Drepung s’élève aux abords nord de Lhassa. Il fait partie des plus grandes universités tibétaines. Il a abrité jusqu’à 10 000 novices venus de Chine, d’Inde, de Russie et de Mongolie.

Monastère de Ganden

Ganden signifie en tibétain, Bouddha béni. Le monastère a été fondé en 1409 par Tsong-khapa. Il fut détruit dans les années soixante et se trouve toujours en cours de reconstruction. Le monastère de Ganden est l’institution la plus importante de l’ordre Gelug. Il est implanté sur un site exceptionnel d’où la vue sur la vallée de Lhassa est unique.

Monastère du Norbulinka

Son nom en tibétain fait allusion à une visite dans un parc, ce qui décrit par avance la beauté du NorbhuLingka bâti près d’une rivière. Sa construction s’est décidée au XVIIIème siècle sous les auspices du gouverneur . Quingr Chi-Shan. Le monastère devint la résidence d’été des Dalaï Lamas qui y passaient dix mois par an.

Xigatse

Xigatse, petite ville située à 255 km à l’ouest de Lhassa, fut autrefois la capitale duTibet. On y découvre de magnifiques maisons et le célèbre monastère deTashilhunpo.

Monastère de Tashilhunpo

Tashilhunpo, son nom veut dire en tibétain, la montagne de la chance. C’est l’un des quatre principaux monastères du Tibet. Le premier Dalaï Lama le fit construire en 1447 et en fut premier Abbé. Plus tard, il devint la résidence des Panchen Lamas, qui sont considérés comme la réincarnation du Buddha O – Pa – Me, Bouddha de l’éternelle lumière.

Gyantse (Rgyang-rtse; en tibétain:)

3ème ville du Tibet, Gyantse, est célèbre pour la bataille qui a eu lieu en 1903 contre les troupes britanniques. On la connait également sous le nom de Cité des Héros. Gyantsé se trouve à 230km de Lhassa vers l’ouest. Depuis au moins 700 ans, Gyantsé est un grand centre agricole situé à 3977 mètres au-dessus du niveau de la mer, rattaché à la préfecture de Shigatse.

Le temple de Palchor (Pelkor)

Le Kumbum et le monastère Pelkor Chode constituent les deux pôles d’attraction du lieu. La construction du Kumbum fut lancée en 1440. Le bâtiment comporte plusieurs étages : 4 étages symétriques surmontés de 2 étages supplémentaires couronnés par un dome doré à l’or fin. Il abrite environ 70 chapelles sur un total de 108 dédiées à la tradition bouddhique. Le nom de Kumbum signifie 10 000 images, en effet, les murs sont décorés par 10 000 fresques.

Latse

Pour les pélerins et les voyageurs en route pour le mont Kailash,Latse est le terminus. La cite est aussi connue sous le nom de Chusar.

Le lac de Namtso

Le lac de Namtso est un lieu magnifique et unique, situé à 4720m d’altitude. C’est le lac salé le plus haut du monde. Il s’étend sur 1961 km2. Namtso est le plus grand lac du Tibet et le second de Chine derrière celui de Quinghai.Namtso, littéralement le lac du Paradis, est le symbole de pureté et d’ineffable beauté du plateau du Qinghai-Tibet.

Tsetang (Tsedang / Zetang)

Tsetang est la capitale de Shannan région et aussi la place de naissance d'ancêtres tibétains. Se situé au sud bord de la rivière Yarlung Tsangbo avec un climat modéré dans une altitude de 3600m. cette ville est entourée par la capitale de Lhasa au nord, à l'ouest Xigaze, à l'est Nyingchi et au sud l'Inde et le Bhoutan. A sa proximité il y a le parc national avec l'énorme beauté de Samye Monastère, le palais de Yumbu Lakang et les funérailles sites de Tsampos et de Traduk Monastère.

Samye

Construit au milieu de 8ème siècle, Samye monastère est le premier monastère de la région de Bouddhiste et Sanga au Tibet. Avec une dépense énorme la construction avait fait en type de Mandala. Ce monastère est un parfait combinaison de l'architecte de Han, tibétain ainsi qu'Indien plupart dans la salle principale. Dans ce monastère il y a pleine de vestiges, statues en bois et des sculptures en pierre. D'après la légende de l'histoire, ce monastère est construit loin de l'imagination et une comparaison. C'est vraiment unique dans le monde.