Quand partir au Népal

Quand partir au Népal

Les saisons:

Dans un espace géographique restreint, le Népal présents un échantillon des climats terrestres les plus variés : à quelques kilomètres de distance on passe du climat tempéré aux neiges éternelles ou à moiteur étouffante de la jungle. Trois facteurs principaux commandent le climat : l’altitude. L’ensoleillement et la mousson. On distingue aussi trois saisons principales:

D’octobre à mi mars:

La saison froide, idéale pour voyager. Le ciel, généralement dégagé, permet de bien voir les chaines de montagnes. Si l’air est frais, le soleil, dans la journée, vient réchauffer l’atmosphère et donne une très belle lumière aux paysages

D’avril à début juin:

La saison chaude, les rhododendrons viennent d’éclore et la nature est tres belle mais les paysages sont souvent noyés dans des brumes de chaleur. Les premiers orages font leur apparition et annoncent la mousson. Mai et le mois le plus chaud. A cette époque, et jusqu’en octobre, la masse nuageuse empêche de distinguer les sommets de l’Himalaya

De juin à fin Septembre:

La saison de la mousson, les pluies violentes et la fonte des neiges provoquent de véritables inondations. La mousson cependant n’obéit pas à des règles bien précises et varie suivant les années. Elle débute généralement entre le 12 à 15 juin et dure 3 mois. Le phénomène n’est pas simple. L’été. L’Asie surchauffée aspire un air humide et chaud et toute la zone intertropicale connait un balancement de masse d’air d’un tropique à l’autre. Les vents du sud est sont souvent combattus par ceux du sud-ouest et on enregistre des précipitations qui peuvent atteindre jusqu’à  12000mm à Tcherrapunji, près de l’Himalaya oriental. Ces pluies ne durent pas toute la journée et les plus fortes chutes se produisent souvent la nuit mais, chaque jour, le soleil fait une timide apparition derrière la couche persistante de nuage. C’est la saison ou tout fleurit et où les vertes prairies colorent agréablement le paysage sous un ciel bas et chargé.  L’inconvénient majeur à cette période est la prolifération des tsugas (petites sangsues longues de 3cm collées aux herbes aux buissons et qui tombent même des arbres où elles se sont refugiée) elles pénètrent sous les vêtements pour se fixer sur la peau. Leur morsure n’est pas dangereuse mais la cicatrisation souvent longue et difficile.

Etant donné cette alternance, le meilleur moment pour visiter le Népal se situé entre mi octobre et fin Mai. En revanche, mois correspondant à notre saison d’été sont déconseillés si l’on veut effectuer un trekking et profiter des paysages Himalayas mais le Dolpo et le Mustang, au nord du Dhaulagiri, sont épargnés car les pluies du sud ne franchissent pas la barrière des sommets. Ainsi ces deux régions se prêtent au trekking même en été.

Vous pouvez contacter à [email protected] ou par WhatsApp: +977 98510 87 925 (Iman, manager de l'agence) pour le programme au fur et à mesure