Ladakh

  • La plupart des trekkings au Ladakh commence après un parcours en voiture d’une ville vers le point de départ du trek. Tout dépend bien sûr de la région où on se trouve. Le trek comprend les vivres, le camping sous tente (2 personnes) avec matelas de mousse, une tente pour les repas et une autre pour les toilettes. Le nécessaire de cuisine est transporté à dos de mules. Pour les cols situés à de très hautes altitudes, les mules sont remplacées par d’autres mules requises sur place. La saison pour le trek ou les tours au Ladakh, c'est au mois Juin au octobre.

  • Le safari en jeep non seulement vous rafraîchît l’esprit mais aussi vous rapproche de la nature tout en roulant à travers la campagne tranquille et belle. Les paysages sont incroyables. Laissez vos sens être dominés par la romance de l’environnement alors que vous longerez des forts, des palaces, des emplacements historiques et des villages.  

  • L’inde, l’un des pays majeurs de l’Asie du sud, occupe une position stratégique : bordé au nord par la Chine, le Népal et le Bhoutan, au nord ouest par le Pakistan, à l’est par le Myanmar et le Bangladesh et largement ouvert au sud sur l’océan Indien. L’Inde offre un imposant patrimoine naturel, éclipsé bien souvent par son immense rayonnement spirituel, mystique et mythique. Chaque lieu en Inde est un monde en soi. La région nord de "l’Uttar Padresh" mêle harmonieusement collines, montagnes et lacs. Delhi Delhi est le point de départ idéal pour les amateurs de trekking. La capitale de l’Inde est la référence historique et culturelle qui reflète le mieux la diversité du sous-continent. C’est la chance pour le voyageur d’être au cœur des multiples et étonnantes facettes de la société indienne et de pouvoir les replacer une à une dans leur véritable contexte. La ville moderne de Delhi s’est construite sur un site qui compte les strates de 8 autres cités successivement bâties en ce même lieu sous un nom différent à chaque fois. La plus ancienne…

  • L’inde, l’un des pays majeurs de l’Asie du sud, occupe une position stratégique : bordé au nord par la Chine, le Népal et le Bhoutan, au nord ouest par le Pakistan, à l’est par le Myanmar et le Bangladesh et largement ouvert au sud sur l’océan Indien. L’Inde offre un imposant patrimoine naturel, éclipsé bien souvent par son immense rayonnement spirituel, mystique et mythique. Chaque lieu en Inde est un monde en soi.

  • Lieux à visiter à l’ouest de Leh Spituk: A tout seigneur tout honneur, voici le plus ancien monastère gelupa créé au Ladakh au XVe siècle. Rinchen Zangpo voulut en faire un exemple pour les autres monastères du pays. Il est situé sur une petite colline d’où l’on a de beaux points de vue sur la vallée de l’Indus. Il est intéressant de noter que ce monastère se trouve construit sur un sommet car, selon la tradition tibétaine, plus le monastère s’élève sur une hauteur plus il se rapproche de la divinité. Phyang: Le roi Tashi Namgyal fonda Phyang au XVIe siècle. Il invita la secte des Digungpa à venir s’y établir. Un mat de drapeaux de prières marque l’endroit d’où l’on aperçoit le monastère, ce qui signifie qu’à partir de ce point tout criminel échappe à toute sanction. Khaltse: On l’appelle également le petit trek. On peut le pratiquer toute l’année. C’est une randonnée facile qui comporte de magnifiques points de vue. Alchi: Le Choskor ou l’enclave religieuse est l’un des sites culturels les importants du Lakakh. Un vaste temple…