La frontière entre le Népal et l'Inde est ouverte

La frontière entre le Népal et l'Inde, à Raxaul, fermée depuis des mois, est à nouveau ouverte depuis le 5 février. dernier. Birgunj, point d'entrée à la frontière népalo-indienne (environ 70 % des importations en provenance d'Inde circulent par ce point d'entrée, d'autres denrées empruntent le même chemin : du fuel et d'autres fournitures destinés au marché noir). Birgunj, a été fermé pendant plus de 135 jours pour protester contre la nouvelle Constitution népalaise. Cette protestation émanait de l'ethnie Madhesis of the United Democratic Madhesi Front (UDMF). La levée du blocus s'est effectuée dès qu'un amendement de la Constitution a été pris  par le gouvernement népalais. Cet amendement tient compte des revendications formulées par l'UDMF. La vie quotidienne à Kathmandou et dans tout le Népal a repris son cours normal. Les entreprises fonctionnent comme à l'habitude.Les chantiers de construction et toutes les autres activités qui dynamisent une économie, contribuent, jour après jour, à la renaissance de notre pays. Les bureaux assurent et gèrent les développements dans tous les domaines. Les banques, les hôtels, les restaurants ont  remis en place tous les services nécessaires à notre population et à l'accueil des touristes. D'ailleurs les activités liées au tourisme, les treks et les tours vers les destinations toujours recherchées avec autant d'enthousiasme par nos amis visiteurs - camp de base de l'Everest, Manaslu, circuit des Annapurna, Dolpo, Mustang, safari dans la jungle, descentes en rafting... -  recommencent à battre leur plein. Toutes les personnes qui ont l'aventure au cœur et le souci de la vivre en toute sécurité sont les bienvenues au Népal et peuvent compter sur l'équipe de Yatri trekking. Nous serons très heureux de vous faire découvrir les beautés de nos montagnes himalayennes et et la chaleur aimable et souriante de nos différentes ethnies.